Le prix Médicis 2014 attribué à Antoine Volodine pour son roman Terminus radieux

Posté le 04/11/2014 à 20h23. Modifié il y a 2 ans 7 mois 18 jours Voir le livre

Titre:
Terminus radieux
Genre:
Actu, Politique et Société
Editeur:
Gallimard
( 21/08/2014 )
ISBN:
2070145689
224 pages
22,00 euros

Laurent Mauvignier et Éric Reinhardt semblaient bien partis pour décrocher le prix Médicis, mais c’est finalement Antoine Volodine qui l’a remporté haut la main avec son roman « Terminus radieux » (Seuil).

Terminus radieux se tient dans un monde divisé en deux blocs antagonistes, le camp dirigé par une poignée de nantis dominant une économie globalisée et ultralibérale et de l'autre côté, le camp des collectivistes. Avec l’explosion des centrales nucléaires, un trio de résistants fuit dans un no man's land irradié, cherchant des vivres jusqu’à leur rencontre avec un communiste converti au chamanisme qui veille sur une pile nucléaire…

Antoine Volodine, qui a une œuvre importante derrière lui et avait reçu le prix du Livre Inter en 2000 pour Des anges mineurs, se définit lui-même comme l'écrivain du postexotisme, une littérature qui fait fi de l'intrigue et présente dans des territoires imaginaires souvent post-apocalyptiques et glaciaux un tourbillon d'événements envisagés avec ce genre d'humour qui fleurit sur le désastre. Il ne faut pas chercher chez lui de messages politiques. La recherche de la beauté à travers des constructions narratives élaborées est sa préoccupation primordiale.

L'Australienne Lily Brett s’est, elle, vu attribuer le prix Prix Médicis étranger pour Lola Bensky publié par un petit éditeur, La Grande Ourse. Il s'agit d'un roman autobiographique qui raconte l'histoire d'une jeune journaliste de rock un peu naïve dans les années 60-70.

Frédéric Pajak a remporté le prix Médicis essai pour Manifeste incertain - tome 3, le troisième volet d'une série sur le périple de Walter Benjamin à travers la France pendant la guerre.

2 Commentaires

user
Par jol il y a 2 ans 7 mois 18 jours

On n'a tellement entendu parlé de l'amour et les forets que je pensais que ce serait sans doute Eric Reinhardt qui l'emporterait.

Contrairement aux critiques que j'ai pu lire, le jury de sélection m'a l'air parfaitement impartial et ne suit pas aveuglement l'angouement général.

 
BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 7 mois 16 jours

Oui, je pense que L'amour et les forêts visent plus un public féminin. Terminus radieux à l'air plus neutre d'après les critiques que j'ai pu lire.

Si j'ai le temps, j'en ferai la critique. En tout cas un grand bravo à Antoine Volodine.

  jol aime ça.

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user