Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit – Jean d'ORMESSON

Posté le 19/09/2014 à 21h48. Modifié il y a 2 ans 10 mois 3 jours Voir le livre

Titre:
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit
Genre:
Poésie, Philosophie et Sciences Humaines
Editeur:
POCKET
( 04/09/2014 )
ISBN:
2147483647
276 pages
7,30 euros

"Le déchirant de ce récit à la fois intime et magistral, c'est que, sans jamais quitter le registre du moi ni laisser se perdre l'onde des regrets, Jean D'O n'y parle que de nous, les simples humains."

Jean-Louis Ezine, le Nouvel Observateur.

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage se décline en trois parties et chacune correspond à une question ou à un constat que tout esprit un peu affuté pose. Un roman de société : " Tout passe. " Nous vivons une époque de transition, les livres, la famille, les mœurs, les frontières, les monnaies jusqu'à la religion. Tout se sait puisque, par la Toile, chacun est immédiatement informé du sort de tous. Pour illustrer ce propos, se déroule une histoire sentimentale contemporaine où un bouddhiste milliardaire et communiste fait irruption dans une famille traditionnelle. Un roman d'amour : " Rien ne change. " Un écrivain cherche sa voie et il ne s'en sort que par l'amour d'une femme, Marie. Il se donne à elle qui le rend à lui-même. L'amour est plus important que la littérature et que tout le reste. Il ne consiste pas à se regarder dans les yeux mais à regarder le monde ensemble. Le spectacle du monde entraîne leur étonnement et leur admiration, qui sont à la racine de toute connaissance. Le roman de société s'est changé en roman d'amour, qui lui-même va se changer en roman de l'univers. Un roman de l'univers : " Il y a au-dessus de nous quelque chose de sacré. " Au grand-père – désormais classique – de l'auteur, à Pama le bouddhiste, à Marie, s'ajoute Dieu comme un des principaux personnages du livre. Car comment peut-on parler d'autre chose que de Dieu ? Suit une petite histoire de l'humanité par ceux qui l'ont pensée et faite : les philosophes et les scientifiques. Un combat s'est engagé entre Dieu et la science. La position de l'auteur, catholique et agnostique, est de laisser ses chances à Dieu.
 

Biographie de l'auteur

Normalien, agrégé de philosophie, élu à l'Académie française en 1973 - au fauteuil de Jules Romains -, ancien directeur du Figaro, Jean d'Ormesson a publié notamment Une fête en larmes, Qu'ai-je donc fait et La vie ne suffit pas: œuvres choisies (collection " Bouquins ") aux éditions Robert Laffont. Odeur du temps, Saveur du tempset La conversationont paru aux éditions Héloïse 

 

4 Commentaires

BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 10 mois 3 jours

Un peu léger ton article non, cher ami? indecision

 
user
Par jol il y a 2 ans 10 mois 3 jours

En fait, j'adore Jean D'O, comme j'ai vu que tu en as pas parlé j'ai décidé de me lancer...

 
BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 10 mois 3 jours

Très bonne initiative, je vais mettre l'article dans la section ACTU donc ;).

 
clara
Par clara il y a 2 ans 10 mois 1 jours

Jean d'O le monsieur Académie Française ! 

 

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user