Petit éloge des souvenirs - Mohammed Aïssaoui

Posté le 03/10/2014 à 15h35. Modifié il y a 2 ans 9 mois 14 jours Voir le livre

Titre:
Petit éloge des souvenirs
Genre:
Famille, Santé et Bien-être
Editeur:
Folio
( 28/08/2014 )
ISBN:
2070459322
128 pages
2,00 euros

Mohammed Aissaoui ne vous racontera pas sa vie. Il est trop modeste pour cela, trop dirigé vers le monde et l’autre, ce qui est assez rare pour un écrivain. Dans ce « Petit éloge des souvenirs », ce ne sont pas les siens que convoque le journaliste du Figaro littéraire , ce sont les nôtres. Ce qu’il nous offre ici n’est pas son enfance, mais le goût de la nôtre, l’envie de la reconquérir ou de ne jamais la laisser s’évanouir. C’est un exercice quotidien, les cours du soir de la mémoire. Le temps de ces 128 pages profondes et délicates ; ses professeurs en anamnèse seront donc aussi les nôtres : Modiano, bien sûr, l’obsédé du passé, pour le fond, Jean Rouaud, « styliste des souvenirs », pour la forme, Oliver Sacks, le neurologue, pour la méthode, et Pagnol, Camus, Proust, d’autres encore qui, comme Aissaoui, ont aimé ou aiment le souvenir comme la vie. Comment ce petit éloge parvient-il à être si intime sans être autocentré, si grave sans être triste ? «  La mémoire est toujours aux ordres du cœur », écrivait Rivarol. Nul doute qu’Aissaoui a les deux. Du coup, il fait doux dans son trop bref éloge à l’élégance discrète.

Présentation de l’éditeur

«De mes souvenirs d’enfance, je ne garde qu’un arbre penché sur une rivière. La fraîcheur de l’eau, le soleil l’après-midi, les noyaux d'abricots, et c’est tout. Oubliés les prénoms de mes amis. Les noms de famille de mes voisins. Les parfums et les jeux. La faute à un choc : à neuf ans et demi, je quittais un pays pour un autre. Deux ou trois heures de voyage, ça peut vous tuer une mémoire, et faire sauter les plus beaux souvenirs : ceux de l’enfance insouciante. Ce petit éloge est né de ce choc. Aujourd’hui, j’ai atteint le demi-siècle et je cours toujours après ces souvenirs qui s’éloignent à toute vitesse. Il paraît que la mémoire est un muscle qu’il faut faire travailler. C’est à cette gymnastique littéraire que je vous convie.»

3 Commentaires

BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 9 mois 20 jours

Mohammed Aissaoui a écrit un autre petit livre sympa L'affaire de l'esclave Furcy.

Il s'agit de l'histoire méconnu d'un esclave réunionnais qui assigna son maître en justice...

 
user
Par jol il y a 2 ans 9 mois 20 jours

J'ai vu ce livre également, je m'y plongerai quand j'aurai fini ma pile de livre en attente...

 
BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 9 mois 13 jours

Bon courage, en tout cas il n'est pas mal le livre.

 

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user