J'ai lu ... La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

Posté le 29/07/2014 à 23h23. Modifié il y a 2 ans 9 mois 4 jours Voir le livre

Titre:
La couleur des sentiments
Genre:
Histoire
Editeur:
ACTES SUD
( 10/10/2013 )
ISBN:
2147483647
624 pages
9,70 euros

Résumé du livre :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre État, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

IT'S MY OPINION:

Hi My good guys !!!!

Après une longue journée remplie d'émotions, je me décide (enfin ...) à écrire sur une oeuvre dont la version cinématographique a suscité un grand intérêt et a été largement récompensée par le  public et les professionnels : La couleur des sentiments de Kathryn Stockett. Je ne m’étendrais pas ici sur le film, qui selon moi ne déroge pas à la règle des adaptations ratées d'oeuvres littéraires, en voulant absolument aborder plusieurs sujets en un temps restreint. Si vous voulez me voir m'exciter sur l’adaptation d’un livre , je vous conseille de lire mon article sur Ma vie pour la tienne de Jodi Picoult !!! Pour en revenir au livre, je pense que pour le choix du sujet d'écriture, il faut comprendre les origines de l'auteur. Kathryn Stockett a grandi dans la ville sudiste de Jackson dans l'état du  Mississippi, comme ses héroïnes. Avec une mère très "jacksonnienne", elle a eu  pour principale figure  maternelle sa domestique afro-américaine. On pourrait  considérer que le roman a une très importante dimension "autobiographique" à une grosse exception près .... Madame Stockett  est née en 69 soit 5 ans après l'abolition des lois Jim Crow. Les Lois Jim Crow ou plus communément les lois "raciales", qui établissaient que  les noirs et les blancs sont des êtres humains égaux, mais qu' il "valait mieux" que ceux-ci respecter une séparation dans  les  lieux et services publics. La romancière dénonce ici une mentalité sudiste tenace tout en rendant hommage à "ces femmes de l'ombre " que l'on méprise et qu'on ignore, mais qui sont les piliers de ces familles.

Ma couleur des sentiments :

Avant de lire ce roman, j'avais déjà eu assez de bons retours sur celui-ci en lisant des blogs et des magazines. Étant sensible à ce genre de bouquins, j'avais déjà un a priori positif en l'allant l'acheter avec mes copines ce soir-là à la Fnac. Il ne restait plus que deux possibilités : SOIT cet appriori se confirmait en le lisant  SOIT je vais  revendre le truc à GIBERT JEUNE direct après l'avoir lu sans faire tourner aux copines... Je 'deal' uniquement de la bonne culture, MOI !! YES!!!!!!! Le livre est superbe, ce n'est peut-être pas le meilleur livre que vous lirez, mais le récit  est intéressant. L'histoire nous est racontée à travers trois regards différents. On y découvrit que les relations impliquant les différents personnages sont plus que des simples relations  employeurs employées, qu'elle régit et oriente la vie de ces protagonistes de manière plus que significative. Le livre pointe le doigt sur les inégalités et les problèmes de l'époque, et nous permet d'apprécier l' évolution de certaines mentalités qui ont permis d'arriver à l'Amérique d'aujourd'hui, pas parfaite, mais qui arrive à faire rêver.

À bientôt sur Booklab.

0 Commentaires

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user