La doctrine, le temps, l’espace, le commandement, la discipline - l'Art de la Guerre.

Posté le 21/09/2014 à 22h55. Modifié il y a 2 ans 9 mois 1 jours

Titre:
Genre:
Poésie, Philosophie et Sciences Humaines

Le conflit fait partie intégrante de la vie, selon cet ancien livre classique chinois de la stratégie, mais toutes les ressources pour faire face aux conflits à bon escient, honorablement, victorieusement, sont déjà présentes en nous. Écrit il y a plus de deux mille ans par un guerrier-philosophe mystérieux, L'Art de la Guerre est peut-être encore le plus prestigieux et le plus influent livre de stratégie dans le monde, largement étudié en Asie par les politiciens et les cadres modernes comme le faisaient les chefs militaires depuis les temps anciens.

Étude anatomique des organisations en période de conflits, L'Art de la Guerre s'applique à la concurrence et aux conflits en général, à tous les niveaux, des relations interpersonnelles à l'échelle internationale. Son objectif est l'invincibilité, la victoire sans combattre, et la force indiscutable par la compréhension de la physique, de la politique, et de la psychologie du conflit.

Sun Tzu (孫子; pinyin: Sūnzǐ) est un titre honorifique accordé à Sun Wu (孫武 544-496 av. J.-C..), l'auteur de L'Art de la Guerre (孫子兵 法). Sun Tzu croyait en l'utilisation des sciences militaires pour parvenir à la paix. Dans le nom de l'auteur, Sun Wu, le caractère wu, qui signifie «militaire», est le même que le caractère wu shu, ou art martial.

Morceaux choisis :

La doctrine fait naître l’unité de pensée ; elle nous inspire une même manière de vivre et de mourir, et nous rend intrépides et inébranlables dans les malheurs et dans la mort.

 

Si vos ennemis sont plus puissants et plus forts que vous, vous ne les attaquerez point, vous éviterez avec un grand soin ce qui peut conduire à un engagement général ; vous cacherez toujours avec une extrême attention l’état où vous vous trouverez.

 

L’essentiel est dans la victoire et non dans les opérations prolongées.

 

Celui qui excelle à résoudre les difficultés le fait avant qu’elles ne surviennent.

 

Ne vous acharnez pas sur un ennemi aux abois.

Tout homme politique devrait apprendre ce dernier précepte par cœur !

0 Commentaires

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user