Pas pleurer - Lydie Salvayre

Posté le 18/09/2014 à 17h34. Voir le livre

Titre:
Pas pleurer
Genre:
Histoire
Editeur:
Seuil
( 21/08/2014 )
ISBN:
2021116190
278 pages
18,50 euros

Frissonner en cette fin d’été automnale pourrait sembler normal. Ce n’est pas de froid, pourtant, mais d’émotion, qu’on tremble en refermant ce livre, acte d’amour filial, digne et beau. « Pas Pleurer », dont seul le titre chiffonne, est le don d’une fille, Lydie Arjona – devenue Salvayre -, née de parents espagnols réfugiés en France, à sa mère, Montse, au destin bouleversé par la guerre civile.

Ce livre marque aussi l’engagement d’un écrivain qui salue celui de Bernanos, osant «  Les grands cimetières sous la lune » après avoir découvert les violences perpétrées par les « nationaux » (nacionales, les franquistes) à l’encontre des républicains. C’est enfin la parole d’une citoyenne lucide qui, lisant ce grand texte, s’inquiète d’y trouver de sombres résonances dans l’Europe où elle vit.

Trois dimensions qui cohabitent harmonieusement dans une histoire de famille narrée dans ce « flagnol », mélange de français et d’espagnol d’une saveur extrême pratiqué par cette mère exilée qui a fui les phalangistes pour un village du sud de la France son bébé sur le dos. On est début 1939. Trois ans plus tôt, à l’été 1936, Montse, 15 ans, est humiliée par le grand bourgeois de son village qui,  cherchant une bonne, trouve à cette candidate l’air « bien modeste ». La jeune fille s’embrase bientôt pour les idées anarchistes de son frère et, dans son sillage, découvre une jeunesse libre, un monde nouveau et l’amour dans les bras d’un Français...

C’est cette parenthèse heureuse (seule ?) de son existence, c’est ce temps retrouvé que l’octogénaire transmet ici à sa fille. Comment on naît femme dans une famille pauvre de paysans espagnols, au cœur des affrontements entre les extrémismes de gauche et de droite, comment on se tient debout dans ce vent de l’Histoire, chaque scène de ce roman familial le raconte, sans démonstration.

0 Commentaires

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user