Angor – Franck Thilliez

Posté le 04/11/2014 à 06h23. Modifié il y a 2 ans 7 mois 19 jours Voir le livre

Titre:
Angor
Genre:
Policier, Polar et Suspense
Editeur:
FLEUVE EDITIONS
( 09/10/2014 )
ISBN:
2147483647
624 pages
21,90 euros

Angor : Angine de poitrine; douleur brutale et angoissante ; phénomène que les transplantés du cœur généralement ne ressentent pas, les nerfs cardiaques n’étant pas reconnectés lors de l’intervention chirurgicale. Certaines personnes sont malheureusement abonnées aux faibles statistiques comme Camille Thibault, technicienne d’investigations criminelles à la gendarmerie de Villeneuve-D’Ascq (près de Lille dans le Nord). Camille est l’une des héroïnes du dernier roman de Franck Thilliez : « Angor ». Dès la naissance, Camille souffrait de cardiopathie congénitale. Cette malformation lui a valu une transplantation du cœur et depuis, la jeune femme fait d’étranges rêves prémonitoires où elle voit une fille, type Rom, enfermer dans un endroit sombre. Son médecin lui expliquera que ces visions proviendraient peut-être d’une histoire de mémoire cellulaire. En effet, certains organes garderaient des « souvenirs » de leur hôte de départ. Il n’en fallait pas plus à Camille Thibault pour se lancer dans une quête passionnante afin de découvrir le lourd secret qui se cache derrière ce cœur, devenu désormais le sien.

À quelques kilomètres de là, dans l’Oise près de Paris, une tempête permit de découvrir par hasard une femme captive dans la forêt. Cette dernière privée de liberté depuis un long moment est devenue complètement aveugle. Ce sont les flics de la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres qui s’occuperont de l’enquête. Rentre alors en scène notre couple d’enquêteurs de choc : Franck Sharko, le vieux de la vieille, désormais jeune papa de 51 ans avec toujours un gout prononcé pour le terrain et la crainte de ruiner ses beaux mocassins, et Lucie Henebelle, sa collègue et compagne, cloitrée à la maison à s’occuper de ses jumeaux frisant la crise de nerfs. Leur enquête révèlera que la femme retrouver dans les bois faisait partie d’un réseau de voleur Rom, tsigane ou hispano. Mais plus, ils découvrent qu’une mystérieuse gendarme, transplantée du cœur et ayant des prémonitions, enquête sur la même affaire qu'eux et semble leur damer le pion.

De petites pièces de puzzle assemblées d’un côté par Camille Thibault et de l’autre par Franck Sharko et la brigade du 36, quai des Orfèbres dressent le tableau d’une histoire bien mystérieuse. Il est question de société sécrète, avec des références à la Divine Comédie - l’Enfer de Dante -, « de véritables figures du Mal » ; d’un photographe, Michael Florès, à la recherche de tout ce qu’il y a de pire chez l’être humain dont les photos, immortalisant des scènes d’horreur, sont du même style que les tableaux de Rembrandt.

Ce livre m’a beaucoup fait penser aux SAS de Gérard de Villiers, même le nom des personnages se ressemble, Sharko chez Thilliez et Malko chez de Villiers. C’était la première fois que je lisais du Thilliez, et je dois avouer qu’il est bon, vraiment bon. On retrouve dans son roman tous les ingrédients d’un bon polar : société sécrète, héros charismatiques et obsédés par leurs métiers, sexe, intrigue et frisons à mesure qu’on frôle de près le Mal.

Cette enquête haletante, menée à travers la France, l’Europe et l’Amérique du Sud, montre encore une fois que rien ni personne ne résiste à la violence ni au Mal.

2 Commentaires

user
Par jol il y a 2 ans 7 mois 18 jours

Je sais que tu adores les SAS, si t'en viens à comparer Angor avec ces romans, c'est que ça doit être vraiment bon comme polar.

Eh puis Villeneuve D'ascq, tu dois connaitre un peu non !? cheeky

Je me le ferai quand j'aurai fini mes livres en cours...

 
BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 7 mois 17 jours

En tout cas je te le conseille, il est vraiment bien écrit, facile à lire et l'histoire est tout simplement magnifique !

 

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user