Bridget Jones: Folle de Lui - Helen Fielding

Posté le 17/10/2014 à 18h57. Modifié il y a 2 ans 9 mois 3 jours Voir le livre

Titre:
Bridget Jones: Folle de Lui
Genre:
Littérature sentimentale et Erotisme
Editeur:
ALBIN MICHEL
( 01/10/2014 )
ISBN:
2147483647
448 pages
21,50 euros

Avions-nous vraiment envie d’entendre les frasques d’une femme d’âge mûr, ancienne héroïne de deux livres et deux films précédents où elle avait la trentaine ? Malheureuse, incompétente, sujette aux catastrophes romantiques, volant d’accident en accident, Bridget Jones était si singulière à son âge que lui faire atteindre les 51 ans semble comme une violation des lois de la nature, comme si Harry Potter dans un nouveau livre se mettait à se servir de sa magie pour payer ses impôts…

Alors quelle agréable surprise de découvrir que le nouvel opus de Bridget Jones « Folle de lui » est non seulement écrit avec style, mais est aussi plein d’humour  en dépit de l’âge de l’héroïne. Helen Fielding a astucieusement arraché son héroïne de son postulat de départ – une femme seule cherchant l’amour – tout en lui permettant d’évoluer en quelque chose de plus drôle et de plus intéressant qu’elle ne l’était avant. Qui savait que la vie d’une femme d’âge mûr pouvait être si mouvementée ?

Beaucoup de choses ont changé depuis notre dernier adieu à Bridget, qui à la fin de « Bridget Jones : l’âge de raison », semblait sur le point de trouver le bonheur auprès de l’homme de ses rêves : Mark Darcy, l’avocat des droits de l’Homme. Elle s’est mariée puis un tragique accident va la séparer de son mari. Elle a son cercle d’amies qui ont enfin des emplois probants, mais continuent à se saouler et à donner des conseils autoritaires (comme les règles sur l’art de l’effeuillage, que je vous laisse découvrir dans le livre). Bridget a deux enfants dont les parrains sont le diabolique ex-petit ami Daniel Cleaver qui conduit une décapotable remplie de magazine douteux. Elle a un bon métier d’écrivain dans lequel elle semble exceller.

On retrouve les situations ridicules habituelles : le prof de gym du fils de Bridget la voit avec une brochure d’information sur la gonococcie et la syphilis que sa fille a chipée dans le bureau du médecin ; Bridget appelle, à tort, la parfaite parente d’élève Nicorette au lieu de Nicolette ; la fuite d’un potentiel prétendant après que Bridget lui a demandé s’il la rappellera et continuera à la voir s’ils couchaient ensemble…

Ce livre est une comédie romantique très « girly », vraiment, mais faite d’observations incisives, de belles phrases, des personnages vivants et le rythme énergique vous permettra de passer de longues nuits de fou rire. Il se peut même que j’aie versé une petite larme à la fin du livre, mais comme dirait Bridget : je ne suis pas douée pour les happy endings.

2 Commentaires

BookAdmin
Par BookAdmin il y a 2 ans 9 mois 5 jours

Merci pour cet article très "girly" !

 
clara
Par clara il y a 2 ans 9 mois 2 jours

Merci à toi d'avoir corriger le titre. Le bouquin est bien écrit par Helen Fielding et non Bridget qui est un personnage de fiction smiley

  BookAdmin aime ça.

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user