J'ai lu ... Assèze l'Africaine de Calixthe Beyala

Posté le 29/07/2014 à 23h31. Modifié il y a 3 ans 1 mois 10 jours Voir le livre

Titre:
Assèze l'Africaine
Genre:
Famille, Santé et Bien-être
Editeur:
ALBIN MICHEL
( 26/08/1994 )
ISBN:
2147483647
350 pages
18,60 euros

 

Résumé du livre :

Assèze-Christine est une petite Camerounaise née dans un village très pauvre d'une femme ne s'étant jamais mariée à une époque où vivre sans homme est plus que difficile, voire presque impossible. Voilà que débarque Awono l'ancien ex-fiancé de sa mère devenue richissime, celui-ci demande à la femme de lui laisser sa fille unique enfin qu'il l'amène auprès de sa propre fille devenue une incroyable chipie, espérant désespérément qu'elle lui apprenne à être plus raisonnable. Dès la première rencontre avec Sorraya, la seule enfant d'Awono, l'on sait immédiatement qu'Assèze ne saura rien lui apporter, mais que bien au contraire, la jeune fille deviendra une vraie martyre. Constamment torturée psychologiquement par Sorraya, une haine immense naît en Assèze et autant elle aime le père, autant elle ne supporte pas la fille.

 IT'S MY OPINION: 

Welcome bienvenue willkommen !!!!!

Je suis aujourd'hui dans une période  un peu nostalgique !!!!!!!!!! Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas déprimée, mais me remémore  avec un grand bonheur les moments que je vis et j'ai vécu  et forcément parmi ces bons  moments, il y a des moments lectures !!!! Il y a des livres qu' ils vous font sourire quand vous les lisez ou lorsque vous  repensez à leur lecture (Je dis vous, mais en fait c'est moi, chacun vit ses petits  plaisirs comme il veut ...). So, j'en viens donc  à vous parler ainsi, car j'ai ce genre de gros sourires "en coin" quand je repense à ma lecture d' Assèze l'Africaine de Calixthe Beyala .

 Assèze l'Africaine  fut mon premier "vrai" romain!!!! J'ai lu de nombreux  livres avant, mais on va dire que Assèze l'Africaine est particulier, c'est le premier livre de "grands" que j'ai lu!!! Avant, j'étais plutôt abonnée aux livres du style Les malheurs de Sophie, Un bon petit diable, les petites filles modèles (livres dont je vous parlerais prochainement dans ma section ENFANTS à venir !!).

Son auteur,Calixthe Beyala est une romancière française d'origine camerounaise, qui a reçu de grands prix littéraires pour  certaines de ses  oeuvres. Je devance vos recherches en vous informant qu'elle est aussi connue pour avoir été l' amante d'un grand présentateur de télé du service public et qu'elle a aussi été accusée de plagiat par plusieurs écrivains. Pour plus d’anecdotes sur cette partie de sa vie, je laisse la presse (people ???) faire son travail... Bref, pour en revenir à notre bouquin, Calixthe Beyala nous y  fait découvrir ou redécouvrir pour certains, la douce et dure réalité de la vie des  "pièces apportées " dans une famille africaine à travers la voix d’Assèze .

Mon Assèze l'Africaine:

Je commence ma "Beni Expérience" en vous interpellant sur le terme "pièces apportées", qui ne se veut pas péjoratif ici. Je suppose que vous avez tous déjà hébergé chez vous un parent proche ou éloigné, pour une durée quelconque. Sachez, qu' en général dans de nombreuses communautés dont ma communauté africaine, il est fréquent qu' on héberge une personne pour une durée indéterminée et il est encore plus fréquent que cette personne soit recueillie dès son plus  jeune âge. POURQUOI ??? Pour une raison qui nous est évidente : L' ENTRAIDE!!!!!! On est une grande famille où on pense que si on a la possibilité d'aider l'enfant de son frère en lui offrant une meilleure éducation ou des loisirs , on se doit de le faire. "Ton enfant est mon enfant...". Si cette phrase semble logique pour nos parents, elle est souvent plus difficile à comprendre pour leurs enfants. Oui, et c'est là que le bas blesse !!!! On va ainsi rencontrer  différents cas de figures :

Cas 1 : L'enfant, enlevé petit  du cocon familial , s'adapte au mieux dans sa famille d' accueil. Il s'entend avec ses frères et soeurs comme des frères et des soeurs peuvent s'entendre. Il se sent comme un enfant à part entière dans cette famille.

Cas 2 : La personne est là et on s' en occupe au mieux en laissant toujours planer en suspens ce parfum de différence entre l'enfant de coeur et l'enfant de chair.

Cas 3 : Chien et chat!!!!!! Cas fréquent où on fait sentir à cette personne qu'on lui a donné la "chance " d' ÊTRE là et qu'il faut qu'elle sache en être reconnaissante par tous les moyens.

J'ai perçu un bouillant mélange de ces cas dans notre roman. Le livre est fait de liens familiaux, amoureux, sociaux qui se font et se défont. On y sent cette "chaleur " et ces "débrouillardises " qui sont propres à la jeunesse africaine. Toutefois, je pense que ce livre est fait pour tous, car il y est question ici de la nature humaine, pas seulement d'une situation géographique ou d'un groupe de personnes. Le livre est juste SUPERBE avec une fin surprenante  !!!!!!!!! Je termine en rappelant qu'il est souvent aussi difficile de recevoir que d'être reçu.

À bientôt …

0 Commentaires

Laisser un commentaire (Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire)

user