Harlan Coben est passé maître dans l’art de commencer ses romans par des énigmes et en tire habilement profit tout le long. Au fil de l’histoire, les énigmes s’emboitent pour former un tout, mais le défi du lecteur c’est de deviner comment exactement. Dans « Tu me manques », Coben nous présente Kat Donovan, une femme flic, représentant la troisième génération d’une famille de policier de New York, qui à l’air « mignonne et pétillante ...

Il y a des tabous dans nos sociétés que tout un chacun se garde bien de transgresser dans la mesure du possible. Parmi ces tabous figurent le meurtre, les relations charnelles avec ascendant, ou plus communément nuire à son prochain. Pourtant, certaines personnes s’adonnent allègrement au parricide et sombrent sans retenue dans le complexe d’Œdipe. Il se peut même que quand un certain sang coule dans vos veines, il soit difficile de rés...

De nos jours, quand on pense à la Russie, on pense surtout aux goulags, aux opposants politiques, et autres journalistes, assassinés en pleine rue et surtout au Kremlin, ancienne résidence des tsars, aujourd’hui occupé par un ancien agent du KGB qui dirige la Russie, apparemment, d’une main de fer. Alors propagande occidentale ou réalité ? Chacun se fera son idée. Mais on pense moins aux œufs de Fabergé, créé par le génial joaillier Pie...

Le Mal est quelque chose d’intangible et de fascinant. Quant à savoir si c’est la société qui rend l’homme mauvais ou ce serait à cause de sa nature foncièrement mauvaise, chacun a plus ou moins son avis sur le sujet. Il y a cette psychiatre formidable, Magali Bodon-Bruzel, dont le quotidien consiste à aider les fous dangereux, des hommes que toute la société considère comme perdus, qu’elle raconte formidablement dans son livre « L’homm...

Que veulent réellement dire les prix littéraires ? Un comité qui se réunit pour décerner le prix du meilleur livre dans telles ou telles catégories me laisse souvent perplexe. La lecture étant quelque chose de très personnel, le choix du jury rencontre rarement les faveurs du public (sauf pour les prix prestigieux pour lesquels l’effet médiatique joue un rôle prépondérant). Je fais partie de cette frange de la population qui fait de la ...

Certains thèmes semblent usés dans la fiction juridique. L’histoire d’un bon avocat qui fait plier une grosse société à l’éthique douteuse, malgré les obstacles apparemment insurmontables qui se dressent sur son chemin, a été visitée, revisitée et mise à toutes les sauces. John Grisham est bien au fait de cela, mais pendant que son roman « Les Partenaires » contient tous les ingrédients d’une histoire classique de David contre Goliath, ...

Cela fait quelques années – cinq exactement – depuis ma dernière rencontre avec le personnage principal, Robert Langdon, des romans de Dan Brown. À chaque fois, par son ingéniosité, Langdon a pu résoudre les mystères qui se dressaient sur son chemin à travers les trois premiers volets de la saga de Dan Brown : Anges et Démons (2000), Da Vinci Code (2003), Symbole Perdu (2009). On se souvient de l’engouement médiatique qui a suivi la so...

Six ans après avoir perdu son seul et véritable amour au profit d’un autre homme, Jake Fisher est toujours hanté par les souvenirs et les questions. Était-ce juste une romance d’été ? Une brève évasion du monde réel ? Jake ne croit guère à cela. Sur sa voie pour être professeur, terminant la rédaction d’une thèse en science politique dans une retraite dans le Vermont, il rencontre Natalie, une peintre, en bas de la route. C’est alors qu...

Dans de nombreux passages du roman « Le Manipulateur » de John Grisham, on retrouve Malcom Bannister, son personnage principal, narguant les fédéraux en leur annonçant : « Il n'existe aucune section de notre vaste Code fédéral que vous pourriez utiliser contre moi. » Grisham écrit plus souvent sur les victimes ou les repris de justice, mais rarement sur des personnages ayant les nerfs - pour rester poli - de faire fi des autorités aussi...

Souvent, les romans policiers sont plus attachants probablement par habitudes, pour le temps passé avec les personnages que nous avons appris à connaitre et à aimer, et pour le sentiment que notre héros sera toujours là pour sauver la mise. Aussi, nous apprécions l’évolution des personnages, mais pas trop tout de même. Les fans d’Élisabeth George seront contents d’apprendre que le 18e roman de l’auteur « Juste une mauvaise action » qui...

Le roman tranchant de Gillian Flynn « Les apparences (Gone Girl) » débute de façon anodine avec un couple, Nick et Amy Dunne, célébrant leur cinquième anniversaire de mariage. Amy est debout en train de faire des crêpes quand rentre Nick, son mari, dans la cuisine. Ce dernier contemple sa femme donnée du cœur à l’ouvrage, mais se demande aussi pourquoi elle fredonne un air ayant trait au suicide. Amy salue son mari, et une crainte soud...

Il y a parfois des attirances qu’on ne maitrise pas. Qui n’a jamais rencontré dans la rue une belle inconnue avec un regard tellement magnétique, tellement intense, qu’on a envie de lui décrocher la lune ? À partir de là, il y a deux catégories d’hommes (en excluant d’office les lourds dingues), ceux qui oseront s’approcher de l’inconnue pour lui faire part de ce qu’ils ont sur le cœur et ceux qui s’en abstiendront et passeront le resta...

Angor : Angine de poitrine; douleur brutale et angoissante ; phénomène que les transplantés du cœur généralement ne ressentent pas, les nerfs cardiaques n’étant pas reconnectés lors de l’intervention chirurgicale. Certaines personnes sont malheureusement abonnées aux faibles statistiques comme Camille Thibault, technicienne d’investigations criminelles à la gendarmerie de Villeneuve-D’Ascq (près de Lille dans le Nord). Camille est l’une...

Maintenant que la fièvre Modiano est retombée, je me suis enfin décidé à lire une de ces œuvres. J’ai jeté mon dévolu sur son dernier roman « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier », parce qu’il est court  et donc je ne perdrai pas trop de mon temps si le style de l’auteur n’était pas à mon gout. Dans ce roman donc, Modiano nous raconte l’histoire d’un homme tranquille et solitaire, Jean Daragane qui reçoit un jour un appel tél...

L’inspectrice D. Waren a les idées un peu embrouillées. Ses nuits sont soumises aux pleurs de son nouveau-né, ses journées à la dictature des horaires de crèche… Alors, imaginez-la déjà empêtrée dans une affaire de meurtre dont la victime se révèle être un pédophile ; meurtre qui se répète quelques jours plus tard (un autre pédophile ?). A tout cela s’ajoute l’arrivée d’une certaine Charlie Grant, qui prétend qu’elle va être assassinée...

On avait fini par se faire une raison. Mankell en avait soupé de ce vieux ronchon de Kurt Wallander, flic à Ystad, dans l’extrême sud de la Suède. Il fallait le comprendre : leur histoire durait depuis dix-huit ans (« Meurtriers sans visage », 1991). Wallander était devenu vieux, diabétique, taiseux. Et même si notre plaisir de le lire n’avait pas pris une ride, leur couple commençait à sentir la soupe et l’encaustique. Alors, Mankell,...

C’est Noël. Holly a trop bu hier, elle  est en retard. Éric, son mari, est déjà parti chercher ses parents. En bonne Desperate HouseWife, Holly panique. Le repas, les invités, la table, elle n’aura pas le temps. Et Tatiana qui, au lieu d’aider, se montre étrangement agressive, pas comme d’habitude. Dehors, c’est la tempête, un cauchemar blanc. Le blizzard et la neige n’en finissent pas d’engloutir la maison, qui disparait dans le cosmo...

Douche écossaise La guerre des gangs fait rage dans la clôture de cette trilogie coup de poing. À Glasgow, la mafia a fait sécession. Peter Jamieson d’un côté, Shug Francis de l’autre. Calum, le tueur à gages que l’on connaissait free-lance, s’est fait premier couteau de la puissante organisation criminelle de Jamieson. Et l’affaire commence, salement, par un coup monté. Jamieson envoie Calum descendre le comptable de Shug pour que c...

Voilà un auteur qui demande une implication sérieuse. Qu’on s’y plonge avec ferveur, comme dans la série « Dallas » ou un Dostoïevski, ces deux monuments-là, aux extrêmes, se rejoignant en la nécessité de dresser un arbre généalogique si on veut ne rien perdre de la profusion de personnages comme de l’intrication des liens qui les unissent. Christian, le narrateur, de retour dans son village natal en Cornouailles, voit réapparaître son ...

Même si on avait appris à composer avec un nouvel enquêteur, Malcom Fox, bœufs-carotte (« policier membre de l’Inspection générale des services »)  de la police d'Édimbourg, on attendait le retour de John Rebus, flic fétiche de Rankin, avec une impatience de gosse au pied du sapin. Cette année, cadeau, Rebus revient. Re-cadeau, Malcolm Fox fait son apparition, persuadé que Rebus est un pourri. Imaginez alors la rencontre fabuleuse ! Deu...

Qu'est-ce que BooklaB?

Vidéo youtube

Articles tendance

Image du livre

141° Tu me manques - Harl...

clara Il y a 2 ans 1 mois 5 jours
Image du livre

141° Haine et Religion...

BookAdmin Il y a 2 ans 5 mois 2 jours
Image du livre

141° Pardonne-lui de Jodi...

jol Il y a 2 ans 6 mois 15 jours
Image du livre

141° Moi, Malala, je lutt...

clara Il y a 2 ans 6 mois 25 jours
Image du livre

141° Le roi en jaune – Ro...

jol Il y a 2 ans 7 mois 11 jours

En direct du forum

Ma fille a adoré !...

clara il y a 2 ans 6 mois 22 jours

Le site fait peau neuve...

BookAdmin il y a 2 ans 7 mois 2 jours

Bientôt le centième !...

clara il y a 2 ans 6 mois 18 jours